Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 20:22

Construction de la cathédrale Notre-Dame de Chartres, contexte N°720

 

« chaque année, à date fixe, les druides tiennent leurs assises en un lieu consacré, dans le pays des Carnutes, qui passe pour occuper le centre de la Gaule . » Jules César dans « Guerre des Gaules » livre VI

Le territoire des Carnutes correspondait grosso-modo à l’actuelle Beauce, mais la Gaule transalpine avait au nord ses limites au Rhin, ce qui explique que César place le territoire des Carnutes au centre de la Gaule.

Plusieurs auteurs pensent que la cathédrale se situe à l’emplacement où se tenait la réunion annuelle des druides gaulois. C’est le cas de Jean Markale dans « Chartres et l’énigme des Druides » 1988 ou de Louis Charpentier dans « Les mystères de la cathédrale de Chartres » 1966.

 Chartres, plusieurs édifices religieux se sont succédé sur le même emplacement. Le premier de 350 fut démoli vers 750 lors de l’invasion des Wisigoths, les suivants par les Vikings en 858, par les Normands en 962 ou par des incendies en 1020, 1030, 1194…

De la construction du douzième siècle (période encore romane), il reste une partie de la face ouest, un clocher (le sud) et le vitrail de Notre-Dame de la Belle-Verrière (déambulatoire sud); le reste est pour l’essentiel du treizième siècle (gothique, en rappelant qu’au treizième, le terme « art gothique » n’avait pas encore remplacé « art français »). La grande innovation de l’art gothique sur le roman, est la clé de voûte (voir en illustration celle de la cathédrale de Strasbourg) qui permet de reporter le poids de la toiture sur des murs renforcés par des contreforts liés aux murs principaux par des arcs boutants (voir en illustration ceux de Chartres)

Cette construction se situe dans un contexte de grande ferveur religieuse puisque l’on note les dates suivantes pour la mise en chantier des principales cathédrales françaises :

Le Mans 1060, Toulouse 1071, Angoulême 1110, Saint Denis (au nord de Paris) en 1135, Sens 1135, Rouen 1145, Noyon 1150, Laon 1153, Poitiers 1160, Notre-Dame de Paris 1163, Soissons 1176, Lyon 1180, Strasbourg 1190, Bourges 1192, Chartres (reconstruction) 1200, Troyes 1208, Coutances 1208, Bordeaux 1210, Toul 1210, Reims 1211, Amiens 1218, Metz 1220, Beauvais 1225, Quimper 1239, Clermont-Ferrand 1248 , Béziers 1250, Narbonne 1272, Albi 1282…

Pour comprendre, il faut rappeler que les Arabes s’étaient emparés de Jérusalem en 638 (6 ans après la mort de Mahomet), qu’ils avaient franchi le détroit de Gibraltar en 711, les Pyrénées en 717 et qu’ils avaient détruit le saint Sépulcre en 1009, que les Ottomans avaient repris les conquêtes arabes et qu’en 1078, ils interdirent aux chrétiens l’accès aux lieux saints. Ce fut la cause des croisades de 1095 à 1291 ce qui correspond à la période de construction des grandes cathédrales.

*Quelques données : lorsque les plans furent élaborés pour la reconstruction après l’incendie du 10 juin 1194, la cathédrale fut prévue avec 9 clochers : les 2 actuels (105 mètres et 115 mètres) encadrant la façade ouest, 2 pour le chevet est, et 2 pour la façade nord et la sud, avec en outre un clocher central qui devait être le plus haut. Voir illustration où l’on voit très bien la base qui devait supporter des clochers côté nord de chaque côté du porche.

En tout, la cathédrale de Chartres comprend 3 porches sculptés avec 3 portes chacun, 2600m2 de verrières, 3500 statues. Entre les vitraux et les sculptures, 9000 personnages sont représentés dont la Vierge Marie 181 fois.

Le bâtiment fut classé aux Monuments Historiques en 1862 et au patrimoine Unesco en 1979.

Parmi les événements importants concernant la cathédrale ; il faut noter :

*le don fait à la cathédrale par Charles le Chauve (petit fils de Charlemagne), en l’an 876, d’un voile réputé avoir appartenu à la vierge Marie, ce qui attira des pèlerins à Chartres.

*le sacre le 27 février 1594 de Henri IV roi de France (ex Henri III roi de Navarre)

*la fondation par l’évêque Fulbert (960/1028) de « l’école de Chartres », voir fiche précédente.

Ces dernières années d’importants travaux de restauration ont été effectués tant pour les vitraux que pour la statuaire notamment pour celle très notable qui entoure le chœur.

J.D. 14 janvier 2022

Construction de la cathédrale Notre-Dame de Chartres N°720
Construction de la cathédrale Notre-Dame de Chartres N°720
Construction de la cathédrale Notre-Dame de Chartres N°720
Partager cet article
Repost0

commentaires