Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2021 2 11 /05 /mai /2021 11:20

Venise en chiffres N°694

*Lagune (classée au patrimoine Unesco en 1987): 550 km² de superficie ; 600 millions de m³ d’eau qui communiquent avec l’Adriatique par 3 passes (Lido, Malamocco et Chioggia).

27 cours d’eau se déversent dans la lagune, tandis que les fleuves suivants se déversent dans l’Adriatique de part et d’autre de Venise : Le Pô (652 kms) ; l’Adige (410 kms) ; le Piave (220 kms) ; le Tagliamento (178 kms) ; le Brenta (174 kms) ; le Tartaro-Canalbianco (147 kms) ; le Bacchiglione (118 kms) ; la Livenza (112 kms). Le point altimétrique « zéro » qui permet de mesurer l’évolution du niveau de l’eau dans la lagune se trouve à la pointe de la douane de mer (punta della dogana). La lagune comprend 7 îles dites « majeures » et 42 dites « mineures » soit 49 îles non compris tous les îlots qui composent Venise.

 

*Venise : L’arrivée des Huns puis des Wisigoths poussa les populations de terre ferme à se réfugier sur les îles de la lagune. La date du 25 mars 421 a été retenue comme date de fondation de Venise. Le premier îlot occupé fut celui du Rialto.

La ville fut bâtie sur 125 îles séparées par 178 canaux traversés par 439 ponts dont 4 pour le Grand Canal (Le Rialto mis en service en 1591 sur 12.000 pilotis d’orme, longs de 3,50 mètres ; le pont de l’Académie en 1854, le pont des Scalzi en 1934 et le Pont de la Constitution en 2008). On peut y ajouter 9 ponts à Murano et 8 à Burano. Une des îles (Tronchetto) a été créée artificiellement dans les années 1960 pour créer des zones de stationnement proches de la gare Santa Lucia.

Le Grand Canal a 3247 mètres de long pour une largeur de 62 mètres. Il divise la ville en 6 quartiers (sestieri), 3 de chaque côté.

Venise est reliée à la terre ferme par le pont de la Liberté dont la partie ferroviaire (3601 mètres) a été inaugurée en 1846 et la partie routière (3623 mètres) en 1933.

 

*Les doges : l’augmentation de la population nécessita la mise en place d’instance et de règles de gouvernement. Il y eut ainsi un grand conseil, un conseil restreint de 10 membres, un sénat et divers collèges et au sommet de l’exécutif un doge élu à vie. 120 doges se succédèrent : le premier fut élu en l’an 697 (Paolo Lucio Anafesto) et le dernier (Ludovico Manin) fut élu le 9 mars 1789 et abdiqua le 12 mai 1797 suite à l’invasion des troupes françaises.

 

*Les rues : il y a environ 3000 rues à Venise reliées par 861 passages couverts (sotopoteghi). Une seule place est dénommée « Piazza » (Piazza San Marco) ; une seule « piazzale » (Piazzale Roma près de la gare), deux « piazzette » (la « Piazzetta » entre Saint Marc et la lagune) et la Piazzetta dei Leoncini (place des Lions entre la basilique et la tour de l’horloge) ; qu’une rue nommée « Strada » (la Strada Nova) et qu’une rue appelée « Via » (Via Garibaldi).

 

*Les monuments : Dans Venise même, il reste 148 églises, 170 campaniles, 535 palais et 7000 cheminées. Le campanile de Saint Marc daté du Xè siècle s’est écroulé le 14 juillet 1902 à 9 heures et 47 minutes. Il fut reconstruit entre 1903 et 1912. L’actuel a 100,06 mètres de haut dont 3,685 mètres pour l’ange (Gabriel) au sommet. Il comporte 5 cloches. Outre la basilique San Marco (consacrée en 1094, 4240 m² de mosaïques), les églises les plus intéressantes touristiquement sont : l’église Santa Maria Gloriosa dei Frari, Santa Maria della Salute, San Polo, San Francesco della Vigna, San Zaccaria, San Moisé, San Stefano, San Sebastiano…

La tour de l’horloge a été inaugurée en 1499, le cadran a 4,50 mètres de diamètre et les maures qui sonnent les heures 2,60 mètres de haut.

 

*Les musées : les principaux musées de Venise sont : le palais ducal, le musée San Marco à l’étage de la basilique, le musée Correr, le collège majeur de Saint Roch, le musée du verre, la Ca’Rezzonico, la Ca’Pesaro, le musée d‘histoire naturelle, le palais Moncenigo, la maison de Carlo Goldoni, la tour de l’horloge, le musée des dentelles, le musée de l’Accadémie, la galerie Franchetti, le palais Grimani, le musée archéologique, le musée des arts orientaux, le musée Peggy Guggenheim…

Le théâtre de la Fenice inauguré le 10 mai 1792 a brûlé en 1836 et en 1996. Il renaît à chaque fois de ses cendres comme le phénix de l’antiquité. La dernière inauguration est du 12 novembre 2003.

 

*l’Arsenal : fondé en 1104, il a créé la flotte marchande (jusqu’à 3000 navires) et militaire (jusqu’à 300 navires) qui a assuré la prospérité de Venise. Au plus fort de son activité, l’arsenal de Venise employa 16.000 ouvriers. En octobre 1866, la marine italienne en prit possession.

 

*Les saints patrons : saint Théodore Tiron fut le premier saint patron de Venise. Il fut remplacé par Saint Marc lorsque sa dépouille fut ramenée d’Alexandrie en l’an 828. Sur demande du pape Paul VI, la dépouille supposée de Saint Marc fut rendue aux Coptes égyptiens en juin 1966 et repose dans la cathédrale Saint Marc du Caire.

 

*la fréquentation : entre 12 et 20 millions de visiteurs par an (hors pandémie!). En moyenne, 120 trains arrivent chaque jour à Venise ainsi que 1400 autobus (non compris les navires de croisières et les arrivées individuelles).

Il y a 220 hôtels à Venise, 600 restaurants et 400 bars.

405 gondoles sont autorisées ; leur gouvernail a 4,20 mètres de long et la proue a 7 dents qui représentent les 6 quartiers de Venise plus l’île de la Giudecca.

Aux habitants et aux touristes il convient d’ajouter selon les estimations 100.000 pigeons et 300.000 souris ! Les mouettes sont en train de concurrencer les pigeons.

En illustration, une des 175 sculptures de Venise. J.D. 11 mai 2021

 

 

 

Venise en chiffres N°694
Partager cet article
Repost0

commentaires