Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2022 1 04 /07 /juillet /2022 12:35

La chapelle Sixtine N°731

 

La chapelle Sixtine se trouve au Vatican, au nord de Saint Pierre ; elle fut construite, comme chapelle du palais pontifical entre 1477 et 1480 à l’initiative du pape Sixte IV ; d’où le nom de cette chapelle.

Elle reprend exactement les dimensions du temple de Salomon telles qu’elles sont indiquées dans l’Ancien Testament de la bible chrétienne (au premier livre des Rois) ; soit 60 coudées de long, vingt de large et 25 de haut ou : 40,23 mètres de long, 13,41 de large et 20,70 de haut. En rappelant au passage que c’est vers l’an 1003 avant Jésus-Christ que David (père de Salomon) s’empara de Jérusalem et en fit la capitale des Hébreux et que c’est vers l’an -950 que fut construit le premier temple de Salomon.

C’est dans cette chapelle Sixtine que se réunissent les conclaves pour l’élection du pape.

Trois papes successifs (Jules II, Clément VII et Paul III) firent appel à Michel-Ange pour la décoration et ce sont surtout :

*les œuvres de Michel-Ange qui ont rendu la Chapelle Sixtine célèbre, notamment les fresques de la voûte (800 m² peints entre 1508 et 1512) qui illustrent la Genèse ; et la fresque du Jugement Dernier (1535/1541) : 200 m² sur le mur ouest. Certains auteurs mettent ce thème en rapport avec le sac de Rome par les troupes de Charles Quint en 1527.

Ces fresques et peintures furent restaurées à partir de 1980 avec une ouverture définitive au public le 11 décembre 1999. Le coût de la restauration dépasse 4 millions de dollars principalement financés par une chaîne de télévision japonaise. Les peintures de la Sixtine sont donc, actuellement, dans un état de splendeur que peu d’humains auront eu l’occasion d’admirer !

*les tentures réalisées à Bruxelles (entre 1517 et 1521) à partir des cartons de Raphaël (de 1515, 1516) dites « des Actes des Apôtres » (spécialement consacrées aux vies de Pierre et Paul) qui furent exposées à la chapelle Sixtine en février 2020 (17 chefs d’œuvre de 5 mètres de long sur 4 de large) ; pour le cinq centième anniversaire de la mort de Raffaello Sanzio dit Raphaël, né le 6 avril 1483 et décédé le 6 avril 1520. En venant de Bruxelles, les tentures furent d’abord exposées dans la chapelle Sixtine mais pour peu de temps car elles furent dispersées lors du sac de Rome de 1527 et récupérées ensuite au fil du temps.

Signalons qu’à Lyon au Palais de la Bourse (place de la Bourse), se tient du 5 juillet au 21 août 2022 une exposition consacrée aux œuvres de Michel-Ange à la chapelle Sixtine.

On trouvera en illustration un tableau de Michel-Ange au plafond de la chapelle Sixtine représentant la création d’Adam (emprunt au net).

J.D. 4 juillet 2022

La chapelle Sixtine N°731
Partager cet article
Repost0
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 13:44

Rome, principaux sites et monuments N°731

 

I) La Rome antique :

*lido di Enea (sur la côte à une quarantaine de kms au sud de Rome ; où, selon la légende, auraient débarqués les Troyens ancêtres des Romains.)

*le mont Palatin (première installation humaine sur le site de Rome, au huitième siècle avant J.C.)

*les forums, la Curie, la tribune aux harangues ou rostres

*le Colisée

*le Capitole

*Arcs (de Janus, d’Auguste, de Constantin, de Titus...)

*le Pantheon

*le grand cirque

*la colonne Trajane

*le château Saint-Ange (mausolée d’Hadrien)

*les thermes (de Caracalla...)

*la villa d’Hadrien à Tivoli

*temples divers

*la bouche de la Vérité

*la roche tarpéienne

*la pyramide de Caius Cestius

*la prison Mamertine

*la via Appia

*Ostia antica

 

II) la Rome chrétienne :

*Saint Pierre, Sainte Marie Majeure, Saint Jean de Latran, St Paul hors les murs ….

*le Passetto

*les catacombes

 

III) la Rome de la Renaissance :

*chapelle Sixtine et musées du Vatican

*villa d’Este à Tivoli

*places (dont place du Capitole, place d’Espagne et escalier de la Trinité-des-Monts)

*Santa Maria del Popolo

*Santa Maria sopra Minerva

*Villa Giulia (musée national étrusque), à l’intérieur du domaine de la Villa Borghèse

*palais Farnèse, palais Bonaparte, palazzo Venezia et palais divers

 

IV la Rome baroque :

*place Saint Pierre et baldaquin de Saint Pierre

*fontaines (de Trevi, des 4 Fleuves…)

 

V) divers :

*île Tibérine

*la porta Pia

*Monument à Victor Emmanuel II (Vittoriano)

*châteaux romains

 

on trouvera en illustration, les portes (en bronze), de la basilique de Saint Jean de Latran depuis 1656. Dans l’antiquité, ces portes furent celles de la curie où se réunissait le Sénat romain.

J.D. 24 juin 2022

 

 

Rome, principaux sites et monuments N°731
Partager cet article
Repost0
7 mai 2022 6 07 /05 /mai /2022 09:46

Lausanne et le Léman N°730

*Le Léman est un lac franco-suisse en forme de croissant de 580 km² de superficie (soit 13 fois le lac du Bourget). La rive nord et les extrémités sont suisses, la rive sud majoritairement française.

Sa plus grande longueur est de 72 kms, sa plus grande largeur de 13 kms et sa profondeur maxi de 310 mètres. Le Rhône est son principal affluent qui entre par l’extrémité orientale et en sort à Genève c’est-à-dire du côté occidental, où il reçoit le renfort de l’Arve. Au fil des millénaires, les alluvions du Rhône comblent lentement le lac mais ce n’est pas à l’échelle de temps de nos vies humaines.

*Le site de Lausanne est situé sur la rive nord du lac ; Il est réputé peuplé depuis 6000 ans avant Jésus-Christ. En l’an -15, les Romains dénommèrent le site Lousouna.

*Le site fut valorisé : au Moyen-Age par le passage de la via Francigena (voie de pèlerinage de Canterbury à Rome) ; en 1906 par l’ouverture du tunnel du Simplon (liaison entre la Suisse et l’Italie) et en 1954 par l’ouverture de l’autoroute Genève-Lausanne.

*Aujourd’hui la ville est la capitale du canton francophone de Vaud.

Ce canton fut occupé par les Bernois de 1536 à 1803. En 1723, les francophones se soulevèrent contre les Bernois. Abraham Davel chef du soulèvement (dit major Davel) fut décapité le 24 avril 1723 !

*Dans ses limites communales, Lausanne a environ 140.000 habitants et 434.000 en termes d’agglomération. C’est une ville universitaire (avec 7 facultés et l’école polytechnique fédérale de Lausanne), culturelle (25 musées) et « olympique » puisque le CIO y a son siège depuis 1915 et qu’un musée de l’olympisme y fut inauguré à Ouchy le 23 juin 1993.

*Ouchy est le front de lac de Lausanne à 374 mètres d’altitude tandis que le centre ville est à 495 mètres et le point culminant de la ville à 643 mètres (au Signal avec une table d’orientation et une vue sur tout le secteur y compris le lac). Un funiculaire a relié Ouchy à Lausanne en 1877. Il a été remplacé par un chemin de fer à crémaillère appelé « métro » en 1959. Il y a des liaisons toutes les 8 minutes.

*D’Ouchy partent des liaisons régulières par bateaux pour Evian, Thonon, Genève... ainsi que des excursions pour découvrir le lac. Le lac de Neuchâtel est à une trentaine de kms au nord de Lausanne.

*Au centre de Lausanne, outre la cathédrale (des XIIe et XIIIe siècles, avec une tour : 232 marches), et les musées, les principales curiosités sont : le château Saint-Maire du XVe siècle (siège aujourd’hui du gouvernement cantonal ; devant l’entrée du château se trouve la statue du major Davel) ; la place de la Palud avec sa fontaine de la justice, inaugurée en 1585 et son horloge inaugurée le 25 avril 1964 où défilent des personnages historiques (en lien avec le soulèvement de 1723) ; sans oublier la tour de Sauvabelin et son double escalier (un pour monter, l’autre pour descendre) haut de 149 marches, ni l’escalier du marché qui comporte 177 marches.

On trouvera en illustration la statue du major Davel, Vaudois décapité par les Bernois.

J.D. 7 mai 2022

major Davel

major Davel

Partager cet article
Repost0
2 mai 2022 1 02 /05 /mai /2022 08:08

Sicile quelques repères N°729

 

De forme triangulaire, avec 25.711 km² de superficie, la Sicile est la plus grande île de la Méditerranée. Peuplée d’environ 5 millions d’habitants répartis sur 390 communes, elle possède 1484 kms de côte. Elle est séparée de la botte italienne par le détroit de Messine large de 3,3 kms et de la Tunisie par le détroit de Sicile large de 144 kms. L’île de Malte est à 86 kms au sud.

*huitième siècle avant J.C. : implantations phéniciennes puis grecques en Sicile

*-734 : fondation de Syracuse

*-480 : Gelon tyran de Syracuse vainqueur des Carthaginois à la bataille d’Hymères (sur la côte nord de la Sicile). La même année, les Grecs sont vainqueurs des Perses à la bataille de Salamine, plusieurs auteurs font le rapprochement.

*-408 : les Carthaginois s’emparent d’Hymères et rasent complètement la ville.

*septembre -278 : débarquement du grec Pyrrhus en Sicile, dont il se rend maître au détriment des Carthaginois, mais ne reste que 2 années en Sicile.

*-264/146 : guerres entre Rome et Carthage, plusieurs batailles navales au large de la Sicile ;

*-227 : la Sicile province romaine

*-212 : à Syracuse, un soldat romain tue Archimède

*395 : partage de l’empire romain. La Sicile d’abord rattachée à l’empire romain d’Occident, puis à l’empire d’Orient en 535 et Syracuse en devient la capitale de 663 à 669. Entre-temps, invasion des Vandales en 468 et des Ostrogoths en 491.

*827 : invasion arabe

*831 : Palerme devient capitale de la Sicile

*1061 : arrivée des Normands (descendants de Tancrède de Hauteville, originaire du Cotentin) qui font 10 ans de guerre aux musulmans qui abandonnent la Sicile après la prise de Palerme en 1072.

*4 février 1169 : tremblement de terre à Catane : 15.000 morts en Sicile

*1172 : début de construction du site de Monreale au dessus de Palerme.

*30/31 mars 1282 : vêpres siciliennes ; les Français sont massacrés à Palerme et Corleone aux cris de « Morte Alla Francia, Italia Aviva » ; plus tard les premières lettres auraient formé le mot mafia, selon certains auteurs. Domination espagnole sur la Sicile

*1623/1624 : épidémie de peste. Emmanuel-Philibert de Savoie qui avait été nommé vice-roi de Sicile par le roi d’Espagne Philippe IV ; meurt de la peste le 3 août 1624

*1669 : Catane enseveli sous une éruption de l’Etna ; 20.000 morts (estimation basse)

*11 janvier 1693 tremblement de terre dans le sud-est de la Sicile : 60.000 morts en Sicile

*1713/1720 : le duc de Savoie Victor-Amédée II devient roi de Sicile avant de prendre le titre de roi de Sardaigne.

*11 mai 1860 : débarquement de Garibaldi et de ses chemises rouges en Sicile. La Sicile rattachée au royaume de Sardaigne qui devient royaume d’Italie le 17 mars 1861.

*années 1860 : formation de la mafia sicilienne

*28 décembre 1908 : tremblement de terre à Messine : 90.000 morts en Sicile

*10 juillet 1943 : 160.000 soldats, 4000 avions, 2500 navires, 4000 véhicules, 1800 canons, 600 chars participent au débarquement alliés en Sicile

*10 février 1986 : début du maxi procès de 474 mafieux après l’assassinat de 2 députés anti-mafia, d’un capitaine de carabiniers, du préfet de Palerme et d’un juge anti-mafia.

*1992 : assassinat de deux juges anti-mafia

*13 septembre 1992 : vote de la loi Rognoni-La Torre pour criminaliser l’appartenance à la mafia et saisir les biens des mafieux

*15 janvier 1993 : arrestation de Salvatore Riina (dit toto) chef de Cosa-Nostra, la mafia sicilienne.

 

7 sites de Sicile sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco : les temples d’Agrigente en 1997 ; la villa romaine de Casale en 1997 ; les îles éoliennes en 2000 ; les villes baroques du Val di Noto en 2002; Syracuse et Pantalica en 2005 ; l’Etna en 2013 ; le circuit arabo-normand (Palerme, Monreale, Cefalu) en 2015.

 

On trouvera en illustration une caricature grecque montrant Archimède dans son bain découvrant le principe de la poussée de l’eau (principe d’Archimède).

J.D. 1er mai 2022

 

Sicile quelques repères N°729
Partager cet article
Repost0
1 mai 2022 7 01 /05 /mai /2022 10:02

Histoire romaine, quelques repères N°728

 

-814 : fondation de Carthage (selon datations au carbone 14)

21 avril -753 : fondation légendaire de Rome selon texte de Plutarque (dans « vie de Romulus »)

 

*époques :

-antiquité : période qui va de l’apparition de l’écriture à la fin de l’empire romain d’Occident (septembre 476)

-moyen-âge : période de la fin de l’empire romain d’Occident (septembre 476) à la fin de l’empire romain d’Orient (31 mai 1453 ; 1453 est également la dernière année de la guerre de Cent Ans)

ensuite Renaissance etc

 

*régimes :

753/509 : royauté : 1 roi latin (Romulus), 3 rois sabins, 3 rois étrusques

509/27 : république romaine

27/1453 : empire romain dont empire romain jusqu’en 395, puis division entre empire d’Occident et empire d’Orient. En tout (empire d’occident et d’Orient) : 175 empereurs (plus des usurpateurs) dont 61 moururent assassinés.

 

*capitales : Rome (-753/286) ; Milan (286/330), Byzance : (330/402),  Ravenne (402/476) pour l’empire d’Occident et Byzance qui devient Constantinople pour l’empire d’Orient.

 

*drapeau : aigle romaine (féminin)

 

*devise : SPQR (Senatus Populusque Romanus) par le Sénat et le peuple romain

 

*les Grecs en Italie : Huitième siècle : colonies grecques dans le sud de l’Italie

334/331 Alexandre le Molosse, oncle paternel d’Alexandre le Grand, tué d’un javelot dans le dos

280/276 Pyrrhus débarque dans le golfe de Tarente avec 20.000 phalangistes, 2.000 archers, 500 frondeurs, 3.000 cavaliers et 20 éléphants. Gaius Minucius premier hastaire de la quatrième légion parvient à neutraliser un éléphant. Pyrrhus finalement vaincu.

 

*guerres puniques : (le mot « punique » désignait le dialecte phénicien parlé à Carthage)

1ère : 264/240 ; Hamilcar Barca (père d’Hannibal) résiste en Sicile mais toutes les défaites navales de Carthage permettent à Rome de récupérer la Sicile.

-entre la première et le seconde : Rome s’empare de la Corse et de la Sardaigne et obtient un traité pour contrôler le nord de l’Espagne

-seconde : 219/202 Hannibal : Rome récupère l’Espagne et la route côtière qui conduit d’Italie en Espagne

-entre la seconde et la troisième, Rome s’empare de la Grèce (dernière bataille : Pydna en Macédoine en -168). La Grèce divisée en 2 provinces romaines.

-troisième 149/146 se termine par la destruction totale de Carthage (Carthago delenda est), Rome récupère l’Afrique du nord.

 

 

 

*Gaules : 2 Gaules : la Gaule cisalpine (actuelle Italie du nord) et la Gaule transalpine (actuelle France étendue jusqu’au Rhin).

-390 ; sac de Rome par Brennus et les Gaulois Senons (de la région de Sens dans l’Yonne). C’est à cette occasion que se situe l’épisode des oies du Capitole.

125/121 : Rome s’empare du sud-est de la Gaule transalpine (dont le territoire des Allobroges) dans laquelle est constituée la province (provincia, d’où dérive Provence) romaine de Narbonnaise. Le reste de la Gaule transalpine prend alors le nom de « Gaule chevelue ».

58/51 : guerre des Gaules : au début 60 peuples gaulois dans la Gaule chevelue et probablement 8 millions d’habitants. 800 bourgs sont détruits, 1 million de Gaulois tués et probablement autant prisonniers (pour être vendus sur les marchés aux esclaves). Seule victoire importante des Gaulois : celle d’Ambiorix chef des Eburons (dans l’actuelle Belgique) qui massacre 8000 soldats romains dans la vallée de la Geer (Belgique) en -54. La Gaule cisalpine perd son nom pour être intégrée à l’Italie.

 

*Guerres civiles : Marius contre Sylla (88/81); César contre Pompée (49/45), Octave contre Antoine et Cléopâtre (32/30), année des 4 empereurs (après la mort de Néron en 68).

 

On trouvera en illustration le portrait d’Ambiorix chef gaulois vainqueur (provisoire) des Romains.

J.D. 1er mai 2022

 

Ambiorix à Tongres Belgique

Ambiorix à Tongres Belgique

Partager cet article
Repost0
18 avril 2022 1 18 /04 /avril /2022 20:44

La mafia N° 727

 

Le royaume de Sardaigne (dont la capitale était à Turin) fit la guerre à l’empire d’Autriche-Hongrie en 1849, 1859 et 1866.

En 1848, le roi Charles-Albert avait transformé le régime en royauté constitutionnelle (statut albertin du 4 mars 1848) avec un pouvoir législatif réparti entre :

*une « chambre haute » dont les membres étaient nommés par le roi et qui siégeaient au palais Madame à Turin

*et une chambre basse de députés élus qui siégeaient au palais Carignan à Turin. La première élection, relative à 204 députés, se déroula le 27 avril 1848 ; avec 8 députés pour la circonscription d’Annecy, 10 pour Chambéry et 8 pour Nice.

Le 17 mars 1861, le parlement (réunion des 2 chambres) votait la loi N°4671 qui donnait à Victor-Emmanuel II le titre de roi d’Italie.

*la guerre de 1859 avait permis de joindre la Lombardie au royaume de Sardaigne ; des soulèvements populaires et des référendums entraînèrent la réunion de l’Italie centrale ; la campagne de Garibaldi et de ses chemises rouges permit l’annexion de la Sicile et de tout le sud de l’Italie ; la guerre de 1866 entraîna le rattachement de la Vénétie ; enfin la prise de Rome le 20 septembre 1870 permettait la récupération de Rome et du Latium. La capitale de l’État fut transférée de Turin à Florence de 1866 à 1870 puis à Rome.

*les guerres contre l’empire d’Autriche-Hongrie avaient été très meurtrières et très coûteuses, l’unification de l’Italie entraîna également de fortes dépenses. Pour faire face, le trésor royal augmenta la fiscalité ; les régions les plus riches (Lombardie, Vénétie, Latium) purent supporter ; mais pas les plus pauvres : Sicile et Italie du sud.

*C’est dans ce contexte que furent créés des mouvements mafieux dans les années 1860 : Cosa Nostra (surnommée la Piovra) en Sicile ; la N’Drangheta en Calabre ; la Camora en Campanie (région de Naples) ; la Sacra corona unita dans les Pouilles (région de Bari)  ; les Basilischi en Basilicate (région de Potenza) ; la Banda della Magliana à Rome…

Tous ces mouvements sont dans le sud de l’Italie, plus pauvre que le nord, où les liens familiaux étaient traditionnellement forts ainsi qu’une propension au banditisme séculaire ! L’entrée en guerre le 24 mai 1915 de l’Italie contre l’empire d’Autriche-Hongrie (la quatrième guerre entre l’Italie et l’Autriche en à peine 70 années!) augmenta les pertes humaines et les dépenses. On peut donc penser que l’unification de l’Italie fut à l’origine, indirectement, de la création des mouvements mafieux. Ceux-ci investirent les réseaux de prostitution, la drogue, les jeux, les marchés publics, grâce à leur infiltration des milieux politiques, le racket etc.

Dans la seconde moitié du vingtième siècle, pouvoirs politique et judiciaire lancèrent une grande offensive contre les mafias et particulièrement contre Cosa Nostra, avec un maxi-procès de 474 accusés qui se tint du 10 février 1986 au 16 décembre 1987 , Salvatore Riina (dit Toto) chef de Cosa Nostra était arrêté le 15 janvier 1993.

*le 25 septembre 1979, le député sicilien Cesare Terranova qui faisait parti d’une commission parlementaire anti-mafia était assassiné ainsi qu’un garde du corps.

*le 4 mai 1980, Emanuele Basile capitaine des carabiniers était assassiné

*le 30 avril 1982, assassinat du député sicilien Pio La Torre qui avait proposé une loi pour criminaliser l’appartenance à la mafia.

*le 3 septembre 1982, le préfet de Palerme (Alberto Dalla Chiesa) son épouse et un garde du corps étaient assassinés.

*le 29 juillet 1983, le juge Rocco Chinnici et 2 gardes du corps furent assassinés. Ce juge avait créé le pôle anti-mafia

*le 23 mai 1992, le juge anti-mafia Giovanni Falcone était assassiné

*le 19 juillet 1992, le juge anti-mafia Paolo Borsellino ainsi que 5 policiers étaient assassinés.

L’aéroport de Palerme fut rebaptisé « aéroport Falcone-Borsellino ». Par contre, Giovanni Brusca exécuteur de la mafia, accusé de 150 assassinats dont celui du juge Falcone, condamné à perpétuité, a été libéré début juin 2021 !

Après l’assassinat du préfet de Palerme, Virgilio Rognoni alors ministre de l’Intérieur, fit voter le 13 septembre 1982, la loi qu’avait proposée le député La Torre (sous le nom de loi Rognoni-La Torre, incorporée au code pénal italien sous le N° 416bis) qui permit de criminaliser l’appartenance à une organisation mafieuse et de saisir les biens de ces mafieux.

Depuis 1982, environ 100.000 biens ont été confisqués. En 1986, a été créée une agence de gestion de ces biens. En moyenne, la vente des biens confisqués rapporte 500 millions d’euros au budget de l’État italien chaque année.

On trouvera en illustration (emprunt au net) une vue de Corleone, village sicilien situé à environ 35 kms au sud de Palerme et réputé berceau de Cosa Nostra.
J.D. 18 avril 2022

 

Corleone

Corleone

Partager cet article
Repost0
24 mars 2022 4 24 /03 /mars /2022 10:52

Quelques personnalités natives de Toscane (XIIIe /XVIe siècles) N°726

 

 

Simabue, Florence 1240

Giovanni Pisano, Pise 1248

Dante Alighieri, Florence 1265

Giotto di Bondone, Vespignano 1267

Andrea Pisano, Pondetera 1290

Francesco Petrarca, Arezzo 1304

Andrea Orcagna, Florence 1308

Giovanni Boccaccio, Florence 1313

Donatello (Donato di Niccolo di Betto Bardi), Florence 1386

Fra Angelico (Guido di Pietro), Vicchio 1395

Paolo Uccello (Paolo di Dono di Paolo), Florence 1397

Luca della Robbia, Florence 1399

Massacio (Tommaso di Giovanni), San Giovanni Valdarno 1401

Piero della Francesca, Sansepolcro 1420

Andrea della Robbia, Florence 1435

Sandro Botticelli, Florence 1445

Luca Signorelli, Cortona 1445

Amerigo Vespucci, Florence 1451

Leonard de Vinci, Vinci1452

Benedetto Ghirlandaio, Florence 1458

Nicolas Machiavel, Florence 1469

Filippino Lippi, Florence 1472

Michel Ange, Caprese 1475

Francesco Ferruci, Florence 1489

Pierre l’Aretin, Arezzo 1492

Giorgio Vasari, Arezzo 1511

Catherine de Médicis, Florence 1519

Galilée Pise, 1564

 

Cette liste est loin d’être exhaustive ; en l’état, elle montre quand même l’extraordinaire floraison intellectuelle et artistique de la Toscane et explique son implication dans la Renaissance.

 

Éléments d’explication :

*France et Angleterre furent en guerre (guerre de Cent Ans) de 1337 à 1453, avec en prime une guerre interne entre Armagnacs et Bourguignons (de 1407 à 1435) et en surprime la peste noire de 1346 à 1352. Selon les estimations disponibles, entre 1340 et 1440, la population française serait passée de 17 à 10 millions d’habitants ! L’Italie fut moins touchée à cette époque par guerres et épidémies.

*Les Ottomans musulmans s’emparent de Constantinople le 29 mai 1453, de la Grèce en 1456 puis des îles de la Méditerranée (Rhodes en 1522, Chypre en 1570, la Crête en 1669). Des lettrés, savants et artistes grecs émigrent dont beaucoup en Italie, particulièrement en Toscane.

*C’est dans les années 1450 que Gutenberg invente l’imprimerie, mais ce n’est guère qu’au seizième siècle que son invention se généralise en Europe.

On trouvera en illustration une sculpture de la porte EST du baptistère de Florence. Cette porte, œuvre de Ghiberti, appelée « porte du Paradis » par Michel-Ange, fut réalisée entre 1425 et 1452. Elle fut restaurée entre 1979 et 2012.

L’illustration représente « la création d’Adam et Eve ». Les originaux des portes du baptistère sont maintenant au « Museo dell’ Opera del Duomo » (musée de l’œuvre de la cathédrale) ; à la place ont été mises des copies.

J.D. 24 mars 2022

 

Quelques personnalités natives de Toscane (XIIIe/XVIe siècles N°726
Partager cet article
Repost0
11 mars 2022 5 11 /03 /mars /2022 10:12

Toscane, chronologie N°725

 

*VIIIe siècle avant J.C. : les Étrusques (dont l’origine est discutée) s’implantent en Toscane. Ils fondent des villes (dont 12 s’allient dans une « dodécapole ») et bons marins construisent des navires.

Selon la légende, Latins et Troyens (Énée et sa suite) sont vainqueurs des Rutules et des Étrusques.

*-616 : l’Étrusque Tarquin l’Ancien devient roi de Rome ; lui succèdent 2 autres Étrusques : Servius Tullius (-575/-535) et Tarquin le Superbe (-531/-509)

*Grecs, Phéniciens et Étrusques se font la guerre durant plusieurs siècles pour le contrôle de la méditerranée occidentale. Les Étrusques vainqueurs des Grecs de Marseille à la bataille navale de l’Alalia (actuelle Aleria, au large de la Corse) en -535.

*-509 : le fils de Tarquin le Superbe viole Lucrèce une citoyenne romaine ; le peuple se soulève, chasse le roi et proclame la République. Le roi se réfugie en Étrurie et commence une guerre contre Rome.

*-264 : l’Étrurie complètement soumise à Rome.

*395 : partage de l’empire romain.

*476 : fin de l’empire romain d’Occident.

*568 : invasion des Lombards

*752 : intervention de Pépin le Bref en Italie

*774 : intervention de Charlemagne en Italie, la Toscane passe sous la tutelle carolingienne

*1075 : début de la guerre entre les Guelfes (partisans du pape) et les Gibelins (partisans de l’empereur)

*1248 : guerre entre Sienne et Florence. Sienne vainqueur. L’Arno devient rouge du sang des vaincus.

*1252 : création du Florin d’or (le ducat d’or de Venise date de 1284)

*1434 : début du règne des Médicis à Florence

*1494/1498 : République de Savonarole à Florence

*1532 : Florence érigée en duché

*1569 : le duché devient « grand-duché de Toscane »

*1797 : occupation de Florence par les troupes de Bonaparte

*1800 : la Toscane devient le royaume d’Etrurie

*26 août 1802 : l’île d’Elbe devient française
 

*mai 1808 : le royaume d’Etrurie est remplacé par 3 départements français : le département de l’Arno chef-lieu Florence ; le département de l’Ombrone chef-lieu Sienne, et le département de la Méditerranée chef-lieu Livourne.

Le traité de Paris du 30 lai 1814 restitua ces territoires au Grand Duché de Toscane.

*1809 : Élisa Bonaparte grande duchesse de Toscane.

*1860 : la Toscane se réunit au royaume de Sardaigne

*17 mars 1861 : proclamation du royaume d’Italie.
*1865/1870 : Florence capitale de l’Italie

*12 août 1944 : prise de Florence par les Alliés

*1948 : division de l’Italie en 20 régions administratives dont la Toscane subdivisée en 9 provinces. La Toscane a environ 23.000 kms2 de superficie et aujourd’hui dans les 4 millions d’habitants.

*4 novembre 1966 : inondations de l’Arno ; 17 morts à Florence même et d’importants dégâts.

*27 mai 1993 : attentat attribué à Cosa Nostra contre le musée des Offices à Florence : 5 morts et 29 blessés

 

annexe 1: Fiesole annexée par Florence en 1125 ; Pistoia en 1301 ; Volterra en 1361 ; Arezzo en 1384 ; Pise en 1406 ; Sienne en 1555.

 

annexe 2: liste des sites de la Toscane classés au patrimoine Unesco :

-Florence centre historique 1982

-Pise piazza del Duomo 1987

-San Gimigniano centre historique 1990

-villas et jardins des Médicis 1994

-Sienne centre historique 1995

-Pienza centre historique 1996

-vallée d’Orcia 2004

-Lucques centre historique 2006

-Volterra 2006

-Pelagos sanctuaire marin 2006

-bassin de marbre de Carrare 2006

Il convient d’ajouter la participation de la Toscane à 2 classements collectifs Unesco pour la via Francigena en 2019 et les grandes villes d’eaux d’Europe en 2021

 

On trouvera en illustration le blason des Médicis auquel il convient d’ajouter cette explication :

« « Nous, Louis, par la Grâce de Dieu, Roi de France, accordons par le présent acte à Pierre de Médicis et à ses héritiers et à ses successeurs nés et à naître de légitime mariage qu'il puisse, à présent, dans l'avenir et pour toujours avoir et porter sur leur blason trois fleurs de lys. »

— Louis XI, roi de France, 1465 »

J.D. 11 mars 2022

 

 

 

 

Toscane chronologie N°725
Partager cet article
Repost0
16 février 2022 3 16 /02 /février /2022 10:23

Chine et Inde : les grandes inventions N°724

 

Voici une liste non exhaustive des grandes inventions attribuées à la Chine et à l’Inde :

 

*La Chine :

la boussole, le compas, le gouvernail de poupe des navires, la porcelaine, la sériciculture (élevage des vers à soie), l’imprimerie (7 siècles avant Gutenberg), le papier, la porcelaine, l’acier, la brouette, le boulier, le harnais du cheval, les étriers, l’horlogerie, la ferronnerie, la papier monnaie, la poudre à canons, les allumettes...

 

*l’Inde :

le zéro et le système décimal, l’algèbre, la trigonométrie, les échecs, le yoga, la TSF (2 ans avant Marconi), les boutons, l’ayurveda (médecine par les plantes), la chirurgie de la cataracte, le shampooing, la clé USB…

 

L’apport de ces 2 pays aux progrès de l’espèce humaine est donc considérable ; voici l’évolution de leur population :

en 1951, Chine : 562 millions d’habitants ; Inde : 361 millions

en 1971, Chine : 838 millions, Inde 548 millions

en 1991, Chine : 1.184 millions, Inde : 846 millions

en 2011, Chine : 1.372 millions, Inde 1.210 millions

en 2022, Chine : 1.451 millions, Inde 1.410 millions

 

sur une population mondiale estimée à 7,9 milliards d’habitants début 2022, la Chine et l’inde en représentent donc 36 % !

On peut rappeler qu’après l’annexion du Tibet par la Chine en 1951 et la guerre sino-indienne de 1962, il reste 3300 kms de frontières communes entre les 2 pays.

On trouvera en illustration la représentation de Aryabhata, Indien né vers l’an 476 de notre ère, astronome et mathématicien à qui est attribuée l’invention du zéro, emprunt au net ; le nom de ce savant a été donné par l’Inde au premier satellite indien mis sur orbite le 19 avril 1975.

J.D. 16 février 2022

la Chine et l'Inde : les grandes inventions N°724
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 14:37

Djibouti N°723

 

Djibouti est un pays de 23.200 km² regroupant environ 1 million d’habitants, dont 600.000 pour la ville de Djibouti capitale de l’État.

Il est situé à l’est de l’Afrique au point de rencontre entre la mer Rouge et le golfe d’Aden, (lui même partie de l’Océan Indien) ; point de rencontre appelé : "détroit de Bab-el-Mandeb", large de 28 kms entre Djibouti et le Yémen. Ce détroit voit passer une partie importante du trafic de pétrole mondial, ce qui en fait un endroit très stratégique.

Le territoire s’articule autour de l’anse Ghoubet al-Kharab qui communique avec le golfe de Tadjourah, lui-même donnant sur l’Océan Indien. Dans l’anse se trouvent les « îles du diable » (2 petites îles) et dans le golfe, l’île Moucha qui fait l’objet d’un projet de location à la Chine.

La France a occupé la zone de Djibouti à partir de 1885. Djibouti est devenue une république indépendante à compter du 27 juin 1977 suite à un référendum tenu le 8 mai 1977. Le territoire avait été appelé « Côte française des Somalis » de 1896 à 1967, puis «territoire des Afars et des Issas » de 1967 à l’indépendance.

Durant la période française, a été créé le port de Djibouti (en 1888) et construite entre 1897 et 1917, une ligne de chemin de fer longue de 784 kms pour relier Djibouti à Addis-Abeba capitale de l’Éthiopie, ce qui permit un développement économique de la zone.

L’Italie avait envahi l’Éthiopie en 1936 et lorsque Mussolini déclara la guerre à la France le 10 juin 1940, il revendiquait l’ancien duché de Savoie, l’ancien comté de Nice, la Corse, la Tunisie et Djibouti !

La ligne de chemin de fer a cessé de fonctionner en 2006. Elle fut remise en service grâce à des capitaux chinois en 2016.

la France avait créé le franc djiboutien en 1949 ; il est resté le nom de la monnaie nationale mais avec une indexation au dollar. Le Français et l’Arabe sont les langues officielles avec en outre le Somali et l’Afar comme langues parlées.

Une guerre civile a opposé Afars et Somalis de 1991 à 2001 avec le soutien d’un camp par la Somalie et de l’autre par l’Éthiopie.

Depuis 1992, l’islam est religion d’État et 98 % de la population est réputée musulmane (sunnite).

La république de Djibouti a accepté des implantations de bases militaires sur son territoire avec des concessions moyennant finances à la France dès 1977, aux États-Unis en 2002, au Japon en 2011, à l’Italie en 2012 et à la Chine en 2017. Ce dernier pays étant le plus actif en termes d’investissements dans la zone.

Les loyers payés par ces pays constituent la principale ressource de la République de Djibouti.

On trouvera en illustration une carte de localisation de Djibouti ; emprunt au net

J.D. 31 janvier 2022

 

Djibouti N°723
Partager cet article
Repost0